Santé publique : 70 tonnes de faux médicaments ont été saisies au Togo en 2021

AUTRES

La questions des faux médicaments en Afrique était aussi au menu de la 72e session du comité régional de l’Organisation Mondiale de la Santé qui a pris fin ce vendredi 26 août 2022 au Togo.Le pays a à lui seul saisi et détruit en 2021, 70 tonnes de faux médicaments alors qu’une dizaine de trafiquants ont été condamnés, a indiqué Yao Kondi, directeur général de l’Office central de répression du trafic illicite de drogue et du blanchiment ( OCRTIDB ). Toujours selon ce dernier , on estime que 50% des médicaments vendus au Togo sont des contrefaçons. Et, les frontières poreuses permettent de faire fructifier le trafic.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le trafic de faux médicaments est à l’origine de 100.000 morts par an en Afrique .
Au Togo depuis 2015, la peine encourue par les trafiquants de faux médicaments est de 20 ans de prison et de 50 millions de francs CFA d’amende.
Un accord international visant à criminaliser le trafic de ces médicaments a été également signé à Lomé en janvier 2020 entre sept pays d’Afrique ( Togo, Congo Brazzaville , Ouganda, Niger, Sénégal , Ghana , Gambie ) sous l’égide de la fondation Brazzaville , une ONG indépendante basée à Londres. L’objectif de cet accord est d’inciter d’autres États à apporter une  » réponse collective à cette crise panafricaine « .

Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

Laisser un commentaire