L’OMS alerte sur 4 sirops indiens après le décès de 66 enfants en Gambie

AUTRES

Quatre sirops contre la toux et le rhume produit par le laboratoire indien Maiden Pharmaceuticals font l’objet d’une alerte par le Directeur général de L’organisation Mondiale pour la Santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus lui même lors de sa conférence de presse hebdomadaire sur les enjeux sanitaires dans le monde. C’était le mercredi o5 octobre 2022.Les médicaments incriminés sont des sirop contre la toux et le rhume qui  » pourraient avoir un lien avec les lésions rénales aiguës et le décès des 66 enfants  » a t’il indiqué.
Promethazine oral solution, Kofexmalin baby cough syrup, Makoff Baby cough syrup et Magrip N Cold syrup tous fabriqués par la même entreprise sont les 4 produits en cause.
Dans le document technique de l’alerte, l’OMS indique que  » l’analyse en laboratoire d’échantillons de chacun des 4 produits confirme une contamination par diéthylene glycol et ethylene glycol en quantité inacceptable » .Les produits de contamination tels que cités sont toxiques et peuvent être mortels.
Les effets toxiques selon l’OMS incluent douleurs abdominales, vomissements, diarrhée, incapacité à uriner, maux de tête, altération de l’état mental et lésions aiguës pouvant entraîner la mort.
L’OMS confirme que les 4 médicaments concernés ont été identifiés en Zambie mais pourraient aussi avoir été distribuer par le biais de marchés Informels en Afrique.
L’OMS recommande à tous les pays de detecter et de retirer ses médicaments de la circulation.
Le 09 septembre, les autorités sanitaires gambiennes ont indiqué avoir ouvert à la mi-juillet, une enquête sur la mort récente de 28 enfants âgés de 5 mois à 4 ans pour insuffisance rénale. On parle aujourd’hui de 66 enfants décédés.

Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

Laisser un commentaire