Journée mondiale de la santé mentale:les personnes ayant survenc u à des conflits au cœur de la plaidoirie de Human Rights Watch

AUTRES

 » Faire de la santé mentale pour tous, une priorité mondiale  » tel est le thème de la journée mondiale de santé mentale célébrée ce 10 octobre 2022. A l’occasion de la dite journée, Human Rights Watch appelle à soutenir les personnes ayant survenu à des conflits. Selon l’organisation, les gouvernements, les agences onusiennes et les organisations humanitaires devraient agir concrètement pour développer le soutien psychosocial aux personnes affectées par les conflits et investir dans de telles mesures.Selon Shanta Rau Barriga ,Directrice de la division Droits des personnes handicapées à Human Richts Watch,  » Alors que des millions de personnes du monde entier subissent les impacts dévastateurs de la guerre sur leur santé mentale, très peu d’entre elles reçoivent le soutien dont elles ont besoin « .
Les violences liées aux conflits peuvent en effet entraîner une détresse psychologique, de la dépression, de l’anxiété, voire un stress post traumatique . Et, les recherches de Human Rights Watch dans des pays tels que l’Afghanistan, l’Éthiopie, l’Irak , la Centrafrique, la Syrie et le Soudan du Sud entre autres, montrent que les femmes , les enfants et les personnes handicapées notamment sont souvent confrontés à de nombreux obstacles pour bénéficier de services de santé mentale.
Le sommet mondial sur la santé mentale qui se tiendra les 13 et 14 octobre à Rome sera l’occasion pour les dirigeants de se prononcer sur l’impact des conflits armés en matière de santé mentale. Ils devront par la même occasion s’engager à fournir un soutien psychosocial approprié aux concernés.

Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

Laisser un commentaire