Eau potable: L’Afrique a besoin de 20 milliards de dollars d’ici 2030

Le problème d’eau potable est un véritable défi pour plusieurs pays en Afrique. Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance ( UNICEF ) rapporte que 418 millions de personnes sur les 1,3 milliard de la population africaine ne disposent pas d’un service d’eau potable.Selon un rapport du Conseil Mondial de l’Eau ( CME) , une plateforme regroupant les plus grandes organisations du secteur, les pays africains n’affectent que 0,5 de leurs Produits Intérieurs Bruts ( PIB ) au secteur de l’eau , ce qui est très insuffisant. Le Conseil Mondial de l’Eau a estimé donc que d’ici 2030, l’Afrique aura besoin de 20 milliards de dollars pour consolider des réformes politiques et institutionnelles , augmenter des investissements publics et privés dans le domaine de l’eau et enfin renforcer la participation des populations.
En prélude au 9em Forum mondial de l’eau qui s’est refermé le 26 mars dernier au Sénégal, le Secrétaire Général de l’organisation des Nations Unies ( ONU ) Antonio Guterres avait également affirmé que  » les besoins de l’humanité en eau s’accroissent eu égard à la pression exercée sur les ressources en eau en raison et la surconsommation , de la pollution et du changement climatique « . Le président sénégalais Macky Sall à l’ouverture du Forum mondial de l’eau dans sa capitale avait également relevé d’énormes statistiques sur l’inaccessibilité de la ressource :  » 2 personnes sur 5 dans le monde vivent dans les régions où l’eau est rare. Les femmes et les filles passent plus d’heures par jour à la recherche de l’eau. 2, 1 milliard de personnes sont contraintes de consommer de l’eau polluée. ….. 90% des 1000 catastrophes naturelles les plus dévastatrices depuis 1990 sont liées à l’eau « . Selon Macky Sall ,  » la situation n’est pas rassurante  » et ,  » Tout laisse croire que si rien n’est fait, la situation ira de mal en pie ».
Le dernier Forum mondial de l’eau s’était tenu à Brasilia en mars 2018.

Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

Laisser un commentaire