Éducation /Rentrée scolaire: La santé, l’autre priorité trop souvent oubliée

AUTRES

Ils seront encore des milliers de garçons et de filles à reprendre le chemin de l’école le 26 septembre 2022 après celle de leurs enseignants le 19 septembre prochain au Togo. La rentrée scolaire de l’année académique 2022-2023 approche à grand pas et les préparatifs vont bon train afin de permettre aux élèves de bien la débuter. Ainsi, l’inscription de l’élève dans un établissement, l’achat de fournitures scolaires, la confection de tenues scolaires sont au programme. Le bémol est que la thématique de la santé n’y est pas insérée.

Pendant neuf (9) mois, les élèves vont reprendre les cours. Ils auront à faire des allers-retours entre leur maison et les lieux d’études. D’autres mangeront à la maison, chez les vendeuses au sein de leurs écoles ou encore en cours de route. Les préparatifs auxquels se livrent les parents actuellement ne concernent que les besoins physiques des enfants, et le besoin essentiel qu’est la santé, est relégué à la dernière position, et dès fois oublié.

Selon le Dr AGNAMA M. François du CMS ALPHA et OMEGA, préparer la rentrée à son enfant sur le plan médical doit conduire avant tout à une consultation chez un agent de santé qui après la prise des constantes de croissance (poids, taille…), des interrogatoire et examens, devra demander un bilan minimum à visée diagnostique si des signes sont en faveur d’une maladie. Les bilans systématiques sont : La goutte épaisse (GE) ; l’examen parasitologie des selles (Selle KOP), le Taux d’hémoglobine(TH), les tests des hépatites B et C.
Il est donc bien d’éduquer les élèves sur les premiers gestes de protection. « Il faut lutter contre les gites larvaires de moustiques ; dormir sous moustiquaire, utiliser des insecticides, porter des habits couvrant les membres les soirs en étudiant ; se laver les mains avant et après les toilettes, lorsqu’on utilise les cuillères, en revenant de l’école, pratiquer l’hygiène alimentaire ; avoir une alimentation diversifiée à des heures régulières ; prendre moins de friandises et de biscuits ; boire de l’eau potable » explique le Dr AGNAMA M. François.

A quelques semaines de la rentrée, il n’est pas exclu de faire un dépistage systématique et un traitement préventif ou curatif du paludisme. Cette attention doit aussi toucher toute la famille, les vendeuses, les cuisinières, des cantines. Les parents doivent faire prendre systématiquement un médicament anti anémique (Fer) pour les moins de cinq (5) ans à titre préventif chaque jour et faire des cures anti anémiques tous les trois mois pour les enfants de plus de 05 ans.

Rappelons que, préparer la rentrée sur le plan sanitaire revient à consulter un agent de santé, avoir sa vaccination à jour, faire des analyses minimum pour diagnostiquer certaines maladies, à appliquer les mesures d’hygiène alimentaire, se déparasiter, prévenir le paludisme et l’anémie, se supplémenter en vitamine.

Il est donc nécessaire de préparer la rentrée des élèves en faisant leur inscription, l’achat des kits scolaires etc. mais aussi important de préparer la rentrer sanitaire pour éviter les surprises au cours de l’année scolaire.

Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

Laisser un commentaire