COVID -19: LA MISE EN GARDE DE L’OMS

L’organisation mondiale de la santé ( OMS) , met en garde le monde entier contre la résurgence de la pandémie du covid-19. » Ce n’est certainement pas fini. Je sais que ce n’est pas le message que vous voulez entendre (…) mais ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini dans tous les pays  » a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS à l’assemblée annuelle de l’instance qui s’est ouverte dimanche 22 mai à Genève . Selon le chef de l’OMS qui s’exprimait devant les ministres de la santé des pays membres, la pandémie ne prendra fin que lorsque les vaccins auront atteint les pays pauvres .
Avec la levée des restrictions dans presque tous les pays, il y’a un sentiment de normalité qui pourrait amener le monde à  » baisser dangereusement la garde » alors même qu’un milliard de personnes dans les pays à faible revenu n’est toujours pas vacciné contre la Covid-19 et les cas signalés augmentent dans près de 70 pays de toutes les régions . L’Afrique avec la couverture vaccinale la plus faible enregistre elle aussi des cas de décès qui augmentent.
 » Ce virus nous a surpris à chaque tournant , une tempête qui n’a cessé de déchirer les communautés et nous ne pouvons toujours pas prédire sa trajectoire ni son intensité  » a souligné le patron de l’OMS avant d’ajouter  » la pandémie ne disparaîtra pas comme par magie. Mais nous pouvons y mettre fin » , insistant ainsi sur la vaccination.
L’Assemblée mondiale de la santé est l’organe décisionnel de l’OMS composé de représentants de 194 pays . Celle ouverte dimanche dernier à pour thème  » La santé pour la paix , la paix pour la santé  » .elle se poursuit jusqu’au 28 mai prochain et c’est la première en présentiel depuis 2019 du fait de la pandémie du covid-19.

Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

Laisser un commentaire